FESTIVAL INTERNATIONAL OENOVIDEO 2017

Du jeudi 1er au dimanche 4 juin 2017, La Cité du Vin, Bordeaux, France
Films Documentaires, Fictions & Photographies sur la Vigne et le Vin

Pôle culturel transdisciplinaire « Les Vivres de l’Art »

Ouvre ses portes à Terroirs d’Images du 1er au 12 juin 2017, Bordeaux

Les meilleurs photographes sur la vigne et le vin exposés

Itinérante, entièrement consacrée à la vigne et au vin, cette exposition originale a lieu pendant le festival Œnovidéo®.

Terroirs d’Images® sélectionne et expose les meilleurs travaux de photographes, amateurs et professionnels, autour d’un thème annuel : Paysages viticoles, Gestes vignerons, Animaux et fleurs, Pierres et patrimoine architectural, L’eau et la vigne, Arbres & Bois de la vigne à la cave, Toutes les couleurs du raisin au vin, Déguster & fêter le vin sur les 5 continents, Vendanges aux 4 coins du monde, Énergie de la terre, Le printemps des vignes et en 2017, Chais & Caves du monde.

En compétition : 1 500 œuvres, 100 photographies de 15 pays, sélectionnées, agrandies et exposées. Le Grand Jury Terroirs d’Images®, composé de personnalités du monde du vin, de la photographie et de la communication, désignera les Grands Prix internationaux de la photographie sur la vigne et le vin 2017.

Les 100 meilleures photographies sont exposées, dans un bâtiment classé au patrimoine mondial de l’Unesco, au cœur du pôle transdisciplinaire "Les Vivres de l’Art »  du 1er au 12  juin.

Vernissage : jeudi 1er juin à 18 h 30, Les Vivres de l’Art, Bordeaux, suivi d’un Barbecue convivial ouvert aux festivaliers. Situé à 5 minutes à pied de La Cité du Vin

Découvrez dés maintenant l’annonce de l’ouverture du thème de Terroirs d’Images 2018 :
Biodiversité : du jour naissant au clair de lune - Dans les vignes et alentours

Chais & Caves du monde

Secrets intérieurs et splendeur extérieure

100 photographies d’exception officiellement sélectionnées composent la 12e exposition internationale de photographies sur la vigne et le vin. Plus de 1 500 œuvres de photographes amateurs et professionnels, en provenance de 12 pays étaient en compétition. Ces photographies sont exposées aux Vivres de L’art à Bordeaux. 

Véritables écrins, les chais et les caves protègent le vin de l’arrivée du raisin en cave jusqu’à sa consommation. Ces lieux, historiques ou contemporains, souvent nichés au cœur des vignes, sont pour bon nombre d’entre-eux de véritables « Chais d’œuvre » vecteur d’un imaginaire puissant.

Tour à tour « architectural », « artistique », « technologique », « industriel », « naturel », ces bâtisses racontent en volume la trajectoire dynamique d’une filière vitivinicole fortement ancrée dans des territoires et des personnalités marquantes.

Ces lieux, patrimoine mondial abandonné, contemporain ou futuriste sont aussi divers que des : sites industriels, caves coopératives, caveaux œnotouristiques de dégustation, chais d’élevage, châteaux historiques, anciens chais de stockage portuaire...

Creusés dans le sol à l’abri des variations climatiques ou surélevés comme des belvédères surplombant les vignobles, ces bijoux d’architecture sont pour certains signés par les plus grands architectes contemporains.

Signature unique d’une filière singulière, ils sont la garantie d’un fabuleux voyage à travers la diversité de la vitiviniculture mondiale. 

Grand Prix International 2017 de la photographie

Un voyage à destination d’un pays viticole insolite à la clé

Sur les 100 photographies sélectionnées pour la 12e exposition Terroirs d’Images®, 20 finalistes ont été retenus. Parmi eux, le Grand Jury Terroirs d’Images®, composé de personnalités du monde du vin, de la photographie et de la communication, désignera les Grand Prix internationaux de la photographie sur la vigne et le vin 2017.

© Franck Boucher vignoble d’Afrique du Sud.

Le Grand Prix catégorie « Professionnel » sera doté d’un billet d’avion à destination d’un pays viticole insolite. Une dotation offerte par Bayer CropScience.

Le Grand Prix 2016 Catégorie « Professionnel » a été décerné à Franck Boucher pour la photographie « Dernier rayon en terre bio, les sols s’éveillent, Val de Loire ».

Sa dotation l’a conduit jusqu’au vignoble d’Afrique du Sud ; il partagera début juin une très belle sélection de photos prises sur place lors de son voyage.

Terroirs d’Images 2018

Biodiversité : du jour naissant au clair de lune - Dans les vignes et alentours

Les vignobles sont un réservoir précieux de diversité biologique sous tous les horizons. Ces délicats équilibres naturels reposent sur la circulation du vivant entre les parcelles de vignes et les espaces naturels environnants. La vigne est un agro-écosystème en lien étroit avec l’environnement qui l’entoure. Elle est l’abri, le refuge, d’une diversité d’espèces. Elles interagissent en permanence et tissent saisons après saisons la toile de la vie. L’homme en est le jardinier attentif, à l’écoute des grands cycles du jour et de la nuit.  

Le thème 2018 invite les photographes amateurs et professionnels du monde entier à partir à la découverte de cette multitude vivante. Capter, en micro ou en macro, ce qui relie tout le vivant dans sa valse des interrelations. 

L’objectif est bien ici de saisir cette abondance spontanée et jaillissante de la biodiversité (microbiologie des sols, flore, faune, oiseaux, insectes, araignées, petits mammifères, serpents et quelques habitants plus imposant sangliers, ours, kangourou...) que l’œil du photographe se plonge dans les fins détails des interactions invisibles ou qu’il se pose à l’échelle des incroyables mosaïques des paysages viticoles. 

Du premier rayon de soleil, aux premières lueurs de lune, le vignoble vivant interpellera le regard dans sa farandole végétale-animale. La diversité se loge aussi dans les formes multiples des cépages oubliés et rares grimpant, rampant sur tonnelles et vieux murs. L’interaction entre le vigneron et sa terre nourricière, son regard et sa gestuelle seront autant de moments d’émotion à faire partager à travers l’image. 

Votre regard attentif sur les murets, les haies, les talus, les vergers, les forêts et toute la diversité de la faune et de la flore sauvage qu’ils abritent, illustrera cette symbiose entre nature et culture.

Expositions en cours

Chais & Caves du monde
Secrets intérieurs et splendeur extérieure

Lire

Les Lauréats

Les Lauréats de Terroirs d'Images

Lire

Précédentes éditions

Terroirs d'Images de 2006 à 2017

Lire

Présentez vos photos

Participez à l'exposition
Terroir d'Images 2017 en présentant des photos

Lire

Le règlement

Le règlement de Terroirs d'Images

Lire

Le pôle culturel transdisciplinaire « Les Vivres de l’Art »

Ouvre ses portes à Terroirs d’Images®

Situé à 5 minutes de La Cité du Vin, Les Vivres de l’Art ont le plaisir d’accueillir du 1er au 12  juin Terroirs d’Images®, l’exposition de cet événement dans un bâtiment classé au patrimoine mondial de l’Unesco.

Pôle culturel transdisciplinaire associatif créé en 2008 et organisé par l’artiste sculpteur ferronnier d’art Jean-François Buisson, Les Vivres de l’Art sont implantés dans les anciens abattoirs des Vivres de la Marine. À la fois projet de réhabilitation d’un patrimoine historique, témoin du passé portuaire de la ville, et pôle artistique tourné vers la création actuelle, il s’inscrit dans la dynamique de revalorisation du quartier de Bacalan, véritable lieu de vie faisant vibrer la place Raulin au rythme des événements.

Le lieu regroupe des ateliers d’artistes, une galerie, un jardin partagé et un atelier pour enfant. Les ateliers accueillent des artistes aux compétences spécifiques et leur permettent de développer un projet de résidence de manière complètement indépendante.

L’objectif est de favoriser l’émergence de nouveaux talents en les intégrant à une dynamique de construction. L’association propose également une approche différente de la culture sur l’ensemble des Bassins à flot, multipliant les collaborations pour tisser des liens et entrer encore plus en résonance avec ce Bordeaux maritime.

Tous les festivaliers, rendez-vous aux Vivres de l’Art jeudi 1er  juin à 18 h 30, pour l’inauguration suivie d’un barbecue convivial.

Exposition Terroirs d'Images

 

Grand Prix International de la photographie

Un voyage à destination d’un pays viticole insolite à la clé

Sur les 100 photographies sélectionnées pour  l'exposition Terroirs d’Images®, 20 finalistes sont retenus. Parmi eux, le Grand Jury Terroirs d’Images®, composé de personnalités du monde du vin, de la photographie et de la communication, désigne chaque année les Grand Prix internationaux de la photographie sur la vigne et le vin.

Le Grand Prix catégorie « Professionnel » est doté d’un billet d’avion à destination d’un pays viticole insolite. Une dotation offerte par Bayer CropScience.

Grand Prix 2016 Catégorie « Professionnel »

Grâce à sa dotation, Franck Boucher, s’est immergé au cœur de la région viticole de Franschhoek en Afrique du Sud. Sur place, vendanges colorées et paysages grandioses. De retour, il compose un « assemblage »  d’images; passerelle vers son périple, ses impressions.

www.franckboucher.com

Grand Prix 2015 Catégorie « Professionnel »

Photographe de talent, Pascal Régaldi, est parti grâce à sa dotation - au fin fond de la Chine « viticole » sur les traces de vignes plantées par des missionnaires au XIXe siècle. De retour, il partage en images son périple.

À suivre sur www.fotobuz.com

Présentez vos réalisations : Photographies

Terroirs d'Images , exposition internationale de Photographies sur la vigne et le vin, rassemble chaque année les meilleurs travaux de photographes amateurs et professionnels autour d'un thème différent.

Thème 2018 : Biodiversité : du jour naissant au clair de lune - Dans les vignes et alentours

En 2017 , 1 500 œuvres de plus de 100 photographes sont entrées en compétition pour composer la 12e Exposition Internationale de photographies sur la vigne et le vin.

Dossier de participation

 

2016

Mention Spéciale Catégorie Amateur

« Agua de vida, Eau de vie », Finca el Bosque Bodegas Ochoa, Navarra, Espagne, 2015
Daniel Andion Espinal

Pationné par la photographie Daniel Andion Espinal et aussi ingénieur agronome chez Bodegas Ochoa (Olite, Navarra, Espagne). Après les études d'ingénierie et un master d'œnologie/viticulture. Il peux ainsi laisser libre court à ces deux passions : vin et photographie. L'image « Eau de Vie » veut transmettre la vitalité des tempêtes et le soleil du printemps ; de l'eau et une lumière qui nous réveille de l'hiver et nous submerge dans la force du printemps. L'image a été prise à La Finca el Bosque propriété de Bodegas Ochoa ou Daniel Andion Espinal travaille et ce sont des vignes de « garnacha tinta » avec la quelle on fait un vin dénommé « rosado de lágrima ».

 

2016

Mention Spéciale Catégorie Professionnel

« Gelées du printemps », Maligny, Chablisien, Bourgogne, France, 2012
Joël Gesvres

La vigne et le vin ? je suis plus que tombé dedans depuis l’enfance puisque je suis né dans le petit et célèbre village de Chablis, dans l’Yonne, il y a 57 ans ! Malgré de nombreux et lointains voyages, je suis toujours revenu et resté dans cette région. Et comme je l’adore ce village et ces environs, alors je me suis installé comme Photographe Professionnel depuis 2005. Spécialisé dans le reportage de terrain, je peux passer des journées, ou des nuits, à capturer tous ces instants que Dame Nature m’offre et les faire partager !

 

2016

Grand Prix Terroirs d'images Catégorie Amateur

« Cigogne, ça te branche de m’aider à construire mon nid ? », Hunawihr, Vignoble d’Alsace, France, 2015
Robert Didierjean

Mon épouse et moi-même, photographes amateurs, travaillons en binôme depuis quelques années sur un projet photographique lié au monde de vin. Nous y avons ainsi réuni à la fois ma passion pour la faune et plus précisément les oiseaux migrateurs du vignoble que j'aime à photographier, son intérêt pour le monde viticole lié à son activité professionnelle et notre amour commun pour la nature.

 

2016

Grand Prix Terroirs d'images Catégorie Professionnel

« Dernier rayon en terre bio, les sols s’éveillent », Saint-Martin-le-beau, Val de Loire, France, 2015
Franck Bouher

Photographe paysagiste tourangeaux Franck Bouher se dédit à la promotion du Val de Loire. Cette mission photographique le conduit à la rencontre des vignes et des vignerons et un grand homme du vin en Val de Loire (Pierre Caslot). Ce vignerons poète de la nature m’a initié très vite avec son enseignement passionné de la vigne respectueuse des hommes et de la nature. Cet homme m’a donné le plaisir de me retrouver en toutes saisons au milieu des vignobles.

 

2015

Grand Prix Terroirs d'images Catégorie Professionnel

« Brasero des vignes », Arbois, Franche-Comté, France, 2013
Pascal Régaldi

Pascal Régaldi est né dans le berceau des vins du Jura et vit à quelques encablures seulement d’Arbois. La passion de la photographie et le sens profond des êtres humains lui ont été transmis par son père. Depuis, son métier de « reporter-social » le conduit aux quatre coins du monde. Là, il s’immerge et son oeil témoigne de vécus humains collectifs, de parcours de vie. La photographie a pour lui ce don particulier de fixer les multiples interactions visibles et non-visibles qui unissent les groupes humains entre eux et avec la nature.

 

2015

Grand Prix Terroirs d'images Catégorie Amateur

« Les lumières du chai, au château Latour », Pauillac, Gironde, France, 2009
Pierre Ménard

Pierre Ménard a indéniablement ses racines en Anjou, plusieurs générations de vignerons des Coteaux-du-layon l’on précédé. Pour décrocher son diplôme d’ingénieur et son Master International Vintage, il parcourt les vignobles du monde. C’est là qu’il découvre la photographie. Grâce aux photos, il partage mieux ses découvertes œnologiques et viticoles, comme un « carnet de voyage » vivant témoin de ses yeux grands ouverts sur le monde et sa diversité.

 

2015

Mention Spéciale Catégorie Amateur

« Givre sur crochet », Boutiers-Saint-Trojan, Cognac, France, 2007
Roger Cantagrel

Roger Cantagrel est un fils de la terre, ses parents viticulteurs-agriculteurs dans le Lot lui ont offert la vigne comme terrain de jeu. Sa carrière professionnelle au sein du Bureau National Interprofessionnel du Cognac (BNIC) est elle aussi intimement liée à la vigne.

 

2015

Mention Spéciale Catégorie Professionnel

« Molten glass becomes wine bottles », Auckland, Nouvelle-Zélande, 2015
Véronique Cornille

Véronique Cornille vit dans une incroyable région viticole entre mer et montage, Nelson en Nouvelle Zélande et a la chance de consacrer son art photographique à mettre en valeur de nombreux vignobles de cette région. Pour elle, chaque Domaine, son vin, ses hommes sont singuliers. Etre sur place, lui permet de capter aussi les moments imprévus ; ceux qui déterminent la personnalité d’un vin : une chute de neige, un départ de vendange, un coucher de soleil…

 

2014

Mention Spéciale Catégorie Amateur

« Générations de Vendangeurs », Cléry Saint-André, France, 2013
Emylie Maire

Curieuse de tout, des gens, du beau et du bon, Emylie Maire, aime à travers la photographie rendre palpable les liens invisibles qui relient les hommes entre eux, aux cycles de la nature et au temps qui passe. Infirmière de formation, elle a ce don naturel du soin et de l’attention accordé au autre.

 

2014

Coup de cœur

« Le fouettard et la vigne », Awash, Addis Ababa, Ethiopie, mars 2014
Ludovic Pollet

La photographie « Le fouettard et la vigne » est arrivée dans le top des finalistes Terroirs d’images 2014. Nous avons donc décidé de récompenser cette œuvre en mettant en avant l’initiative originale de son auteur. En effet, Ludovic Pollet, à travers le projet Wine Explorers, réalise depuis janvier 2014, le premier recensement visuel des 92 pays producteurs de vin dans le monde. Cette aventure inédite véritable partage de la richesse de la planète vin au XXIe siècle devrait durer 3 ans.

 

2014

Mention Spéciale Catégorie Professionnel

« La grande cérémonie commence », Tokaj, Hongrie, 2012
Tibor Dekany

Comme la Confrérie des vins de Tokaj à laquelle il appartient, Tibor Dekany rassemble deux qualités précieuses pour l’art de la photographie de la vigne et du vin : il est patient et fidèle. Il y a plus de 30 ans, il a découvert la beauté des paysages viticoles Hongrois, la gentillesse et la vitalité de ses viticulteurs et de ses sommeliers. Depuis, il n’a eut de cesse de rendre hommage à travers plus d’une trentaine de livres à ce vignoble millénaire. Particulièrement sensible aux impacts destructeurs de l’homme sur l’environnement, Tibor perçoit dans le façonnage des paysages viticoles un geste de beauté de l’humanité à notre planète.

 

2014

Grand Prix Terroirs d'Images Catégorie Professionnel

« Sweet Grapes », Turpan, Chine
Chris Rayn

Chris Ryan, en véritable « artiste photographe », porte sur d’authentiques scènes de la vie ordinaire un regard très original. Son travail minutieux des couleurs, des contrastes et de la composition fait de ces moments du quotidien des œuvres d'art sincères. Né en Allemagne, Chrys Ryan vit depuis plus de 10 ans en Chine. Cet infatigable voyageur explore la lutte entre nature et société urbaine, entre modernité et tradition et fait ressortir, à travers ces photographies, l’existence possible d’une relation harmonieuse entre l'homme et le monde naturel.

 

2014

Grand Prix Terroirs d'Images Catégorie Amateur

« Tenue imposée », Volnay - Bourgogne, 2013
Jean-Pierre Chaix

Sa photographie « Tenue imposée » bien ancrée au cœur du terroir Bourguignon porte naturellement en elle des essences universelles. Dahon, la jeune parisienne coiffée de sa « Layotte contemporaine » revisite l’âme des vigneronnes d’antan. Pourtant seule dans le cadrage, son sourire nous fait pleinement partager ces moments de complicité.

 

2013

Mention Spéciale Catégorie Professionnel

« Dégustation dans les caves du Gaillacois », Gaillac - France, 2013
Julie Lecomte

Fille de vigneron, Julie Lecomte grandi entre les rangs de vigne et développe une vraie passion pour la photographie. Elle fait ses classes au sein de l'Atelier Nomade, une école de photographie Gardoise et devient vite une experte de procédés anciens de photographie et de la technique du light painting qu’elle enseigne bientôt à d’autres.

 

2013

Grand Prix Terroirs d'Images Catégorie Professionnel

« With a Passion A life to be lived at Trinity Hill », Trinity Hill, Nouvelle-Zélande, 2011
Birgit Krippner

Birgit Krippner est une photographe professionnelle de portée internationale. Autrichienne, elle travaille en Nouvelle-Zélande et expose régulièrement dans des galeries renommées : Nouvelle-Zélande, Paris, Berlin, Copenhague etc. Son Leica équipé de lentilles « haute vitesse » lui permet de capturer des images en lumière naturelle sans utiliser de flash.

 

2013

Grand Prix Terroirs d'Images Catégorie Amateur

« Les amoureux de Fleurie », Fleurie (Beaujolais) - France, 2010
David Large

David Large est issu d'une famille de vignerons en Beaujolais. Pétillant, ce jeune vigneron-photographe, donne un visage à toute une nouvelle génération de viticulteurs. Bouillonnant d’idée, David déclare aimer « dépoussiérer les préjugés » et « secouer un peu l'anesthésie du vin français ». La photographie lui « évite les longues phrases ennuyeuses…c'est efficace comme un bon verre de Beaujolais ». Son crédo : « Se faire plaisir, c'est l'essentiel, dans l'image comme dans le vin ».

 

2013

Mention Spéciale Catégorie Amateur

« Primeur Tasting au Château Palmer », Bordeaux - France, 2012
Tim Atkin

Tim Atkin MW is an award-winning Master of Wine, wine writer and photographer based in London. He has been a keen collector of post-war photography for more than a decade, an interest that inspired him to take photographs of his own on his travels around the wine world. Tim has attended courses at the London School of Photography and the Print Space Gallery, but is largely self-taught. His photographs have appeared in The Guardian and The Daily Telegraph, as well as most of the major wine magazines. The World of Fine Wine has described him as someone “whose eye is as sharp as his palate”.

 

2012

Terroirs d'Images Prix Le Guillon

« Détail pressoir au Domaine Gilles et Odette Miolanne », Côtes d'Auvergne,  Septembre 2011
Pierre-Alain Heydel

Contemporaine, cette toile vineuse rayonne. Le vin devient couleur et le bois toile. La magie des couleurs opère, les sens sont touchés.

Le Jury du Prix Le Guillon Terroirs d'Images a été séduit par l'approche picturale de cette photographie. Elle rappelle le travail des grands peintres : la touche du pinceau, la texture, la force des couleurs, leur vibration.

Un vrai tableau abstrait et pourtant parfaitement illustratif. 

 

2012

Grand Prix Terroirs d'Images Catégorie professionnelle

« Coopérative de Massillargues-Attuech », Gard, mai 2011
Emmanuel Perrin

Symbolique et graphique, cette savante mise en scène photographique capte le regard. La couleur attire irrésistiblement vers le mystère du vin.

Le Grand Jury Terroirs d'images a été séduit par l'ambiance « intemporelle » tout à fait originale qui se dégage de cette photographie d'une grande qualité graphique. La couleur est bien l'« acteur » captivant de cette savante mise en scène. La prouesse technique, le rendu scénographique et la parfaite adéquation au thème ont emporté la décision du Grand Jury.

 

2012

Grand Prix Terroirs d'Images Catégorie amateur

« Fond de cuve en fin d'hiver », Vaucluse, Avril 2011
Hélène Bruzzone

Abstraite, cette dentelle géométrique semble prendre vie ; elle flotte, danse, hypnotise.  Un bain de couleur pour plonger dans les secrets du vin.

Le Grand Jury Terroirs d'images a été séduit par cette photo imbibée de couleur qui appelle l'imaginaire. La structure en apparence rigide semble entrer en mouvement. Un curieux mélange de « figé-mouvement ». Les motifs aux premiers abords simples se révèlent d'une grande complexité et invitent à découvrir une multitude de détails.

 

2011

Grand Prix Terroirs d'Images Catégorie Amateur

« Avoir un bon copain ! », Saint-Émilion - France, 2010
Jean-Marie Coiffard

La photographie lauréate a été réalisée dans le vignoble de Saint-Emilion au printemps 2010. Le Grand Jury a été conquis par l’impression de cette belle connivence entre le bois et la vigne au cœur du thème de l’exposition Terroirs d’images 2011. Tout dans la composition de cette photographie concours à installer une juste convivialité entre le cep et le piquet. Un très beau clin d’œil à la complicité qui lie l’homme, la vigne et le bois !

 

2011

Grand Prix Terroirs d'Images Catégorie Professionnel

« Chai à barriques : Vieux Château Certan », Pomerol - France
François Poincet

La photo lauréate a été prise à Vieux Château Certan à Pomerol. Le Grand Jury a été séduit par la composition fine de cette photographie : le rectangle étroit de la fenêtre unique met en lumière les cerclages généreux des barriques. La lumière orangée du levé du soleil prise en contre jour accentue l’effet et illumine le bois. Ce rayon de lumière inattendu invite à entrer avec silence et respect dans le secret de la rencontre entre le bois et le vin.

 

2010

Grand Prix Terroirs d'Images

« Jeux d’eau », Vignoble de l’Yonne - France
Alain Creach

En amateur aclairé et passionné, il œuvre en toute discrétion. Ce sont des amis vignerons qui lui font connaître le concours Terroirs d’images auquel il propose une série de photos sur le théme « la vigne et l’eau ». La précision de la composition est ce qui marque immédiatement dans la photo choisie pour le grand prix 2010. La vigne ponctue l’horizontalité et l’eau la verticalité dans un maillage savant qui aboutié à une toile parfaite, de l’émotion à l’état pur. Epurée, essentielle comme le choix du noir et blanc pour ne pas se laisser distraire par la facilité.